La connerie tue: épisode 2

Quelques amis ont trouvé le titre du précédent article un peu trop “violent” et j’avoue avoir eu la tentation de le modifier après l’avoir publié, avec quelque chose de moins putaclic, genre “Ta vie, ma vie, nos vies”.

J’y réfléchissais quand mon téléphone sonne:

  • Bonjour
  • Bonjour
  • J’ai eu votre numéro sur internet. Voilà, on organise un tout petit mariage dimanche et…
  • Mais c’est interdit monsieur!
  • D’accord, merci, j’ai eu ma réponse
  • Au revoir
  • Au revoir

Je me demande si c’est un canular, un test, ou si c’est un vrai con qui m’a appelé.

Par acquis de conscience, j’envoie un SMS:

Excusez la brutalité de ma réponse au téléphone, mais regrouper des personnes de votre famille et vos amis dont on ne sait pas si elles sont porteuses du virus représente un réel danger. Au delà de la légalité, je me permets de vous recommander de renoncer à votre projet.
Thierry

Et dire qu’il suffit d’un seul con pour tuer à grande échelle…

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

11 + fifteen =