Mon reportage photo

On commencera par une séance photo « d’engagement », Love Session en anglais, loin du stress du jour J. Le style pourra aller de romantique classique à déjanté furieux, avec toutes les nuances intermédiaires, dans un lieu choisi ensemble. C’est l’occasion de partager un premier moment, d’apprendre à se connaître: j’en ai besoin et vous aussi.

Le grand jour, on se connaitra déjà. J’arriverai avant que vous ne commenciez à vous préparer, coiffure, maquillage, robe, costume, bouquet. J’essaierai de squatter la voiture qui vous transporte.
Pendant la cérémonie, j’aurai vu les yeux humides des uns, les éclats de rire des autres, vos mains et jambes parfois tremblantes.

On aura décidé ensemble si l’on offre aux invités la panoplie des photos de groupes à la sortie de la mairie, ou si l’on s’échappe un moment tous les trois pour faire des photos plus personnelles. Et je vous suivrai encore partout du regard de mes boitiers photo, jusqu’à ce que les invités soient épuisés, à moins que ce ne soit moi!

Quelques jours ou semaines plus tard, on pourra éventuellement déposer un marque page dans vos histoires, ce moment où l’on quitte une vie pour en aborder une autre, ce moment de passage vers autre chose, semblable à ces autres passages de la vie, la sortie de l’enfance, puis de l’adolescence, où l’on souhaiterait arrêter le temps. Et pour évoquer la fin de votre vie de célibataires qui s’est achevée au moment où vous avez endossé vos habits de mariés, vous pourrons adopter cet usage qui vient des Etats Unis qui consiste à détruire, « trasher », réellement ou symboliquement, ces habits qui sont à la charnière de vos deux vies.

COMMENTAIRES
VOTRE COMMENTAIRE

PRÉNOM NOM
EMAIL
SITE WEB
COMMENTAIRE