Propositions pour confinement un peu plus agile

Même si la promesse d’un vaccin semble pointer son nez, il est plus que probable que le confinement va durer, ou être régulièrement ré-instauré par périodes plus ou moins longues.

Alors voici quelques propositions, qui me semblent de bon sens, qui préservent les grands principes du confinement, mais l’assouplissent de manière raisonnable.

  1. Autorisation de sortie, sans attestation, en fonction du mois de naissance
    Cette autorisation vient naturellement compléter les cas de sortie déjà autorisés. Par exemple, lundi 16 octobre, les personnes nées en janvier ont le droit de sortie, le lendemain, les personnes nées en février.
    Obligation de contrôler le mois de naissance en entrant dans un “commerce non essentiel”.
    Avec cette mesure, on divise par 12 le nombre de personnes potentiellement en dehors de leur domicile.
  2. Ouverture de commerces
    Avec la proposition 1, on peut envisager la réouverture d’un certain nombre de commerces:
    librairies, coiffeurs, jouets… liste à définir par l’état
  3. Restaurants
    Tables limitées à 2 personnes, dont l’une doit obligatoirement remplir la condition 1. Plexiglas au milieu de la table, plexiglas entre les tables pour en faire des sortes de “cubicles”. Ce n’est pas fabuleux, mais pour un certain nombre d’établissements, c’est mieux qu’une fermeture complète.

    Si je reçois des propositions intéressantes, je mettrai à jour cette liste de propositions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − deux =