Laissez passer!

Lorsqu’il s’agit d’une cérémonie civile ou religieuse, photographe et vidéaste s’adaptent naturellement au lieu.

Lorsqu’il s’agit d’une cérémonie laïque, il est souvent possible d’optimiser un peu plus l’agencement, si photo et vidéo sont importantes pour les mariés.

Première recommandation: les mariés doivent éviter de se “coller” contre un mur, une haie ou autre.

Dans le schéma ci-dessous, le cadre noir externe représente la délimitation, réelle ou fictive, du lieu.
Les traits noirs sont des sièges.
Le rectangle jaune peut être un bureau, un autel ou une décoration.
Le rectangle rose des mariés est souvent positionné comme sur le schéma.

Les lignes rouges sont les endroits où photographe et vidéastes peuvent être amenés à se positionner.

Pouvoir shooter “tout autour” des mariés est un vrai +.

Quand le pavé jaune est un autel, certains prêtres autorisent de passer derrière, d’autres non.

Les personnes au premier rang ne devraient avoir ni sac à dos posé à leur pied, ni smartphone à la main pendant toute la cérémonie.

De même, tous les sacs et autres objets posés a proximité des lignes rouges sont autant de pièges pour le vidéaste qui va souvent se déplacer, en marche avant ou arrière, l’oeil sur son monitoring.

Dans la mesure du possible, poussettes et autres objets encombrants devraient être laissés à l’extérieur.

Pendant l’entrée et la sortie des mariés, bien que cela soit précisé à chaque mariage, les invités qui se penchent dans la travée centrale pour enrichir leur oeuvre smartphonesque constituent un vrai problème pour la photo autant que pour la vidéo.

De même, venir se planter devant le photographe ou vidéaste en écartant bien les bras smartphone à la main, ou derrière les mariés, ne sont pas vraiment les meilleures idées.

Dernier point pour les cérémonies en extérieur: l’orientation.

Avec un grand soleil, ou une zone très lumineuse, derrière les mariés, flash obligatoire, sinon visages “illisibles”. Mais alors l’arrière plan devient inexistant, sur-exposé et quasiment tout blanc.

Avec un grand soleil en face des mariés, clignements des yeux et visages crispés assurés.

Un soleil de côté, jusque dans les angles inférieurs du lieu, est optimal.

Naturellement les recommandations qui précédent sont à plus ou moins moduler par les mariés eux-même en fonction de leurs attentes et du contrôle plus ou moins grand qu’ils ont de leurs invités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 2 =