Les photos de dance floor

Faire des photos sur la piste de danse d’un mariage constitue un véritable challenge! Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Pénombre
  • Lasers et autres spots
  • Fumée (qui sert à rendre visibles les rayons laser)
  • Absence de recul

La pénombre, la fumée fine et les spots de couleur obligent à mettre un léger coup de flash.

Sans flash, la lumière est le plus souvent très insuffisante et le risque d’avoir des visages tout bleus ou tout jaunes est (très) élevé.

Avec un coup de flash trop puissant, l’ambiance de la piste de danse est totalement perdue. Le réglage du niveau de flash est donc assez délicat.

L’élimination plus ou moins complète de la fumée demande un post-traitement assez touchy. Tout post-traitement de ce type a naturellement des effets sur la netteté et la colorimétrie de la photo. Un équilibre est donc à trouver.

Enfin, au milieu d’une piste de danse (et avec un masque! dans la période actuelle), on ne peut pas avoir de recul, on est au mieux au maximum à un mètre des gens, plutôt à 50 cm la plupart du temps.
Pour cela, j’utilise un ultra grand angle (un zoom 16-35 pour être précis). Et les lois de l’optique ayant plutôt la tête plutôt dure, s’il y a des visages sur les “bords” de la photo, ils sont déformés, comme dans les photos qui suivent.

Pour ces moments de dance floor, on a donc le choix entre pas de photos du tout, ou des photos avec un certain nombre de “défauts”.

Laisser un commentaire

2 × 4 =